Bienvenue sur le site de la Roue, tiers-lieu de Chabeuil et plus.
Nous sommes ouverts les jours de semaine de 9h à 18h.
Pour une rencontre ou une visite appelez-nous ou passer nous voir!
--> Pour les actus et le programme, cliquez sur AGENDA

 

La Roue est une association qui a été créée pour soutenir le développement d'un tiers-lieu durable à Chabeuil. 

Ce tiers-lieu a trois objectifs : 

  • Fédérer les habitants de Chabeuil autour d'un projet commun qui dynamise la ville, 

  • Proposer des activités culturelles, artistiques et numériques au plus grand nombre,

  • Faciliter le développement des échanges entre professionnels, particuliers, jeunes et adultes, via notamment la création d'un espace de travail partagé.

Symbole de progrès, de mouvement, la roue peut fonctionner grâce à ses rayons qui sont tous à égale distance du centre. Voilà un nom qui nous paraissait très positif. 

Ouverture

Le tiers-lieu est  ouvert sur la ville et ses habitants. Dans sa construction, il engage une logique collaborative. Dans sa vie quotidienne, il est une petite communauté ouverte à tous les âges, tous les publics. 

Hybridité

Le tiers-lieu fait se rencontrer l’économique, le culturel et le social. Certains viennent travailler, d'autres créer, d'autres viennent apprendre ou rencontrer des amis. 

A l'image de cet animal qui n'est pas qu'un éléphant, ni qu'un papillon, nous ne sommes pas qu'un coworking, pas qu'un salle de concerts, pas qu'un atelier etc. 

Principe du FAIRE

Dans un tiers-lieu on fait des choses: on travaille, on apprend, on bricole, on se cultive. 

Toutes les activités que vous trouverez ici impliquent la mise en mouvement des mains. Retrouver le plaisir de créer, d'essayer, de refaire fait partie de l'apprentissage. 

La culture est participative. Notre première exposition (juin 2020) mettait la lumière sur les créations du premier confinement. Les spectacles musicaux sont ouverts à tous les talents. C'est dans l'ADN de la Roue de co-créer.

Image5.jpg
Image4.jpg
pexels-photo-5974328.jpeg

Nos valeurs 

pexels-photo-1043395.jpeg

 La Roue, quésaco ? 

La Roue est une association 

 

L'association a été créée en décembre 2019.

Son siège social est à Chabeuil.

Elle occupe un local privé, mise à disposition par ses propriétaires. 

Le bureau est constitué de un président, une vice-présidente et un trésorier et de cinq membres du bureau supplémentaires. Tous résident à Chabeuil ou dans une commune limitrophe et s'impliquent dans la gestion du lieu. 

L'adhésion à l'association est obligatoire pour les animateurs et coworkeurs, elle est facultative pour le public. 

LOGO_LaROUE_Baseline_CMJN.png

Pourquoi adhérer? 

La Roue est une association à but non lucratif avec un conseil d'administration bénévole. Une première personne est salariée depuis janvier 2022. 

Chacun des entrepreneurs, artisans, freelance qui travaille ici a sa propre structure.

Nous recevons une subvention du département de la Drôme pour développer l'activité de médiation numérique.  

Les partenaires, qui animent le lieu facturent leurs clients et reversent à l'association entre 10 et 15% de leurs recettes. 

Ces recettes, ainsi que les adhésions permettent d'acquérir du mobilier, du matériel pour le tiers-lieu et permettent de proposer des activités gratuites donc accessibles à tous. 

 

Merci ! 

 


Histoire et origine du projet 

La Roue est un projet qui existe dans la tête d'Aliénor depuis 2018.

C'est elle qui va nous raconter la genèse du projet. 

 

A cette époque, je me pose pas mal de questions sur le sens de mon travail.

Dans ce que je fais, et qui me fait gagner de l'argent, j'apprends énormément, je rencontre des gens passionnants, je voyage beaucoup mais je n'ai pas l'impression de contribuer à un monde meilleur et surtout, je n'aime pas le "comment" du travail. La hiérarchie, le compte des heures sur chaque projet, le fait de reporter à des actionnaires, de travailler derrière un ordinateur la plupart du temps. Cela ne me convient plus.

En 2017 je découvre le mot "tiers-lieu" alors que depuis des années je m'intéresse à ces espaces hybrides, tellement innovants qui sont cassent les codes et ouvrent les silos.

Le monde passionnant des lieux hybrides 

La laverie où on peut se faire couper les cheveux, le Poussette café à Paris que je fréquente avec mon nouveau-né, les coworkings où se crée une communauté solidaire, bref je suis de près ce mouvement là et enfin je mets un mot dessus. 

Quand je vais aux Grands Voisins par exemple, j'aime ce mélange, cette énergie. L'association Aurore y loge des migrants, il y a une ressourcerie, Yes We Camp sert des bières et de la bonne bouffe, on peut écouter des concerts, leurs fêtes sont mémorables. Bref ça vie, ça bouge dans les sens, c'est dynamique et un peu fou. J'adore. 

Suite à une courte formation au métier de gestionnaire de tiers-lieu à l'ALIPTIC, je confirme que les tiers-lieux c'est non seulement passionnant à regarder mais aussi à faire. Comme on dit chez les Tiers-Lieux Libres et Open-Source , "les tiers-lieux, faites les vous-mêmes!". 

Grâce à cette formation je découvre de l'intérieur les Grands Voisins, la Quincaillerie de Guéret, je découvre des connexions amicales et familiales avec la Smalah (coucou Guillaume), visite des dizaines de lieux qui ont un vrai impact sur la vie des gens.

Parmi ceux qui m'inspirent : le Onzième Lieu à Paris un café studieux, coworking et ateliers d'artistes à prix solidaire, l'Alzire à Jarnages dans la Creuse, la Cité Fertile à Pantin et bien sur Darwin à Bordeaux. Des tout petits, des énormes, des cash machines et des pures players associatifs. C'est ce qui est bien avec les tiers-lieux, il y en a de toutes sortes. 

Changer de voie. 

 

Cette certitude est confirmée grâce à Switch Collective et sa courte formation-bilan de compétences. Ce qu'il me faut c'est des gens autour de moi, mettre les gens en lien, faire des choses et voir des projets devenir réels.  Sortir de l'abstraction dans laquelle mon boulot me plonge depuis des années. 

Entre-temps j'ai commencé à travailler en freelance donc je suis un petit peu plus alignée. Je travaille de chez moi et surtout au Laptop, un des premiers coworking parisien, un lieu au top, tout près de l'école des enfants. 

L'idée de quitter Paris se fait de plus en plus sentir. La Drôme nous attire... J'y ai passé toutes mes vacances, ainsi qu'en Ardèche, ma famille paternelle y est originaire et Grégoire, mon compagnon de route et de vie aime aussi. Le Vercors, la rando, le soleil, la gare TGV, bref, comme beaucoup, à qui la Drôme fait son charme, nous nous décidons à chercher un lieu pour monter ce projet. 

Grégoire est lui aussi fatigué de son travail de créatif chez Ubisoft. Bien qu'ayant créé un jeu à grand succès, il est au bout d'un cycle et ne parvient pas à emmener ses patrons là où il voudrait aller: des jeux sans écrans, sensibles et spirituels. Il a lui aussi découvert les tiers-lieux, au Fab-lab ICI Montreuil et il sait que c'est là désormais que se trouvent ceux qui créent, qui innovent et peuvent donc changer le monde. 

La Drôme, Chabeuil, Oroeil 

Chabeuil nous attire, c'est une ville pas trop petite avec des écoles, un collège, une librairie et puis nous y avons déjà des amis. En nous promenant dans Chabeuil, nous découvrons l'Espace Oroeil, qui semble être un bâtiment idéal pour y développer un projet collectif. J'écris, via le formulaire de la mairie, pour proposer, de manière candide, mon projet aux élus. L'adjoint à la culture m'appelle quelque temps plus tard et nous nous rencontrons. Une relation de confiance se noue entre nous et nous imaginons ensemble ce que pourrait être ce tiers-lieu. 

Nous organisons (pré-covid) des réunions publiques pour présenter le projet. Un bon accueil de la part des habitants jeunes et moins jeunes, nouveaux habitants ou anciens et puis des réticences, de la défiance face à ce que certains considèrent comme une privatisation d'un lieu public. Ce bâtiment est vide depuis 6 ans, nous avons un projet, dès lors, pourquoi ne pas nous faire confiance? 

En mai 2020 nous commençons les travaux pour mettre aux normes ERP l'Espace Oroeil. Première exposition en juin avec les créations des habitants pendant le confinement. Un foisonnement de créations dans toutes les directions. Eté 2020, pas mal d'activités sont proposés: le début des ateliers scientififiques, des scènes ouvertes, ateliers de dessins. 

La Roue, année II 

Novembre 2020 nous quittons Oroeil. Il y a eu un été qui a vu vivre Oroeil. La nouvelle municipalité souhaite proposer ce lieu à tous, en faisant un appel à projets. Nous n'avons pas voulu signer de bail pendant la période bizarre de l'entre deux tours des municipales qui a duré 2 mois, nous avions pris ce risque en conscience et il nous faut donc quitter les lieux. 

La Roue continue de tourner rue Mazet, dans un local privé. Un jour, rapidement, ce local sera trop petit. Il a des qualités mais aussi des défauts. Alors si vous entendez parler d'un lieu vacant dans Chabeuil, faites-nous signe. 

En attendant, nous continuons à construire le collectif et à proposer des activités pour les petits et les grands. 

Notre volonté n'a pas changé : proposer au plus grand nombre une culture participative, rassembler les gens et nous éveiller, ensemble. 

En 2021, nous sommes lauréats de l'appel à projets du Département de la Drôme pour el dispositif : Tiers-lieu d'inclusion numérique. 

C 'est donc une nouvelle ère qui s'ouvre pour la Roue. Celle d'un lieu qui reçoit le soutien d'une institution publique, laquelle l'encourage à poursuivre son activité, tout en développant un nouveau service. L'accompagnement des personnes éloignées du numérique a toujours été dans la vocation de la Roue, nous avons désormais les moyens de nous y atteler. 

queen-cup-honeycomb-honey-bee-new-queen-rearing-compartment-56876.jpeg
IMG_20200602_210838.jpg
5ba4b9ff5b8fa6c9f39567d5_Typologie des tiers lieux.png
42179304.jpg
vue rue.jpg
oroeil (2).jpg
IMG_20181109_150257.jpg
IMG_20181108_085832.jpg
IMG_20181007_184004.jpg
IMG_20181011_170109.jpg
15 10.jpg
Copy of Copy of Dark Blue and Pink Music Festival Flyer.png
affiche expo 4.jpg
IMG_20181016_162445.jpg
pousssette café.jpg
IMG_20181016_114522.jpg
20191112_210912.jpg
couv FB EPN launch.png
IMG-20210530-WA0063.jpg
 


Mais au fait, un tiers-lieu, c'est quoi?

1800-tiers-lieux-en-France.95c56f0c61434d239b4f1c35c4a57102-1024x740.jpg

Théorisé pour la première fois dans les années 70 par un sociologue américain Ray Oldenburg, la troisième-place est, après le domicile et le bureau, le lieu de la socialisation où les gens se retrouvent, oublient leurs soucis et construisent leurs vies, ensemble.

De "third-space" (littéralement "troisième espace") à "tiers-lieu", s'ajoute le concept de tiers, défini dans le livre de Antoine Burret comme : "l'élément qui unifie un ensemble hétérogène d'individus et de volonté autour d'une histoire commune." 

Le tiers-lieu est donc un entre deux. On y retrouve idéalement le confort de la maison et les équipements aussi professionnels qu'au bureau. 

Voilà ce qui explique que tant d'espaces de coworking s'affirment comme des tiers-lieux. 

La mission commandée par l'Etat en 2018 a répértorié 1800 tiers-lieux en France. 

L'association nationale qui les regroupe est France Tiers-lieux. 

Gardez-en tête qu'il y a mille formes de tiers-lieux, ils sont tous différents.

Et puis un tiers-lieu c'est aussi un lieu de convivialité où l'on va à la rencontre de l'autre, et où l'on grandit. Un café, le parc, la bibliothèque sont aussi des lieux tiers! 

Souvent, dans les tiers-lieux on trouve : un café associatif, un espace de coworking, un fablab, un atelier partagé, un Espace Public Numérique, des salles d'expositions, des concerts. 

oldenburg.jpg


Un Fab-lab c'est quoi? 

 

C’est un chercheur du célèbre Institut de technologie du Massachusetts, Neil Gershenfeld, qui dans les années 2000 a inventé le concept de fab lab – contraction de fabrication laboratory, qui signifie « laboratoire de fabrication ».

Ces lieux ouverts rassemblent diverses communautés qui se retrouvent autour de valeurs partagées, d’échanges de connaissances, astuces ou pratiques. Les processus de (co-)création qui y sont mis en œuvre sont largement soutenus par les technologies les plus récentes.

Le fab-lab de la Roue est en cours de création. Quelques adolescents ont déjà participé à des ateliers "makers" et ont découvert Arduino, l'imprimante 3D ou la soudure. 

La Roue va développer progressivement cette activité, à destination des collégiens en priorité. 

Nous pensons que fabriquer des objets et effectuer des tâches manuelles permet de gagner confiance en soi et de "grandir". 



Fab_Lab_logo.svg.png


Un Espace Public Numérique (EPN) c'est quoi? 

 

C’est un lieu ouvert à tout public, équipé en informatique, et connecté à Internet.

Un animateur compétent vous accompagne dans l’utilisation du numérique (initiation à internet, photos, tablette, traitement de texte...) et l'aide à la réalisation de vos démarches administratives.

Pour qui ?

Un EPN s’adresse aux à tous les publics : aux étudiants, aux demandeurs d’emploi, aux salariés, aux séniors...

Pourquoi ?

Lutter contre la fracture numérique c'est : 

  • permettre l’accès au numérique au plus grand nombre ;

  • accompagner les personnes dans leurs démarches pour ne pas avoir à renoncer à des aides par exemple;

  • favoriser l’évolution des compétences en matière de numérique. Par exemple, télécharger une application sur ton téléphone, organiser une visio ;

  • casser l'isolement des gens et aider, tout simplement. 

A l'EPN de La Roue vous trouvez :

  • un espace ouvert à tous (12 heures minimum par semaine),

  • une salle équipée d’ordinateurs,

  • des équipements techniques et des ressources adaptés (imprimantes, logiciels bureautiques, tablettes….)

  • une connexion internet,

  • des créneaux d’accès en consultation libre ou accompagnée,

  • un animateur / médiateur numérique qualifié,

  • des ateliers réguliers d’initiation ou d’approfondissement aux outils et aux usages numériques.

En plus de l'EPN nous voulons créer un APN : Atelier des pratiques numériques. 

Nous pensons que la surexposition des enfants et adolescents a des conséquences dramatiques. Parmi elles, citons l'accès en un clique à la pornographie, l'addiction aux jeux en ligne, achats compulsifs en ligne alors que l'objet est disponible au bout de la rue ou l'omniprésence des écrans dans les moments familiaux, coupant court aux conversations et jeux. 

Il faut créer plus de lieux où enfants et adolescents peuvent manipuler les écrans pour les comprendre et ne pas en être les esclaves. 

La Roue est un espace de pratiques numériques, nous fournissons aux jeunes ce qui les attire mais proposons des activités intelligentes et créatives autour des écrans.

Ateliers de code, de bidouille informatique et électronique, fabrication d'objets à partir de machines à commandes numériques. 

Image1.png
Image2.png
Image4.png

Le temps d’écran des Français a littéralement explosé depuis une dizaine d’années pour occuper désormais les deux tiers du temps éveillé en moyenne. 

 

En 2019 il atteint un peu plus de 10h, et jusqu’à 11h45 pour les 16-24 ans selon les chiffres du baromètre de la santé visuelle 2019 – OpinionWay pour l’AsnaV. 

 
IMG_20180717_223923_024.jpg

Aliénor Biosse Duplan

Coordinatrice de la Roue

Pousses de Science LOGO fond transparent (1).png

Mathilde- Pousses de Sciences

Médiation scientifique

IMG_E7397.jpg

Hary Randrianarisoa

Karaté

logo rose yoga.png

Rose- Flow Yoga

Yoga Vinyasa

IMG_20210702_165341.jpg

Grégoire Spillmann

Professeur de musique

ADN2C_Carte_Visite_Ro_RVB.jpg

Cathy Carrion
ADN2C

Assistante de direction nomade

IMG_20210702_125200.jpeg

Nos adhérents chéris


La Roue c'est un collectif. 
Qui sont les rayons de la Roue ?

 

Liens et lieux amis 

Quelques ouvrages fondamentaux 

Tiers-lieux et plus si affinités de Antoine Burret

La bible sur le sujet des tiers-lieux! C'est un apport en sociologie qui permet de comprendre les orgines du mouvement mais aussi les rôles détenus dans ces espaces. La description de ce qu'il nomme "l'entrepreneur de soi" est particulièrement éclairante. 

Mission Coworking de la Fondation Travailler autrement 

Un rapport essentiel sur le coworking et les ties-lieux, qui pour la première fois a braqué une lumière officielle et institutionnelle sur ces espaces. 

Éloge du carburateur, essai sur le sens et la valeur du travail de Matthew B. CRAWFORD

Le récit d'une reconversion professionnelle. Description précise et passionnante du travail abstrait, qui dénature tout et nous éloigne de nous-même. Et comment fabriquer, réparer, manipuler du tangible est à l'inverse satisfaisant. 

Les lois naturelles de l'enfant de Céline Alvarez

Comment le gout d'apprendre vient aux tout petits enfants via la manipulation

La révolte des premiers de la classe de Jean-Laurent Cassély 

Une analyse des switcheurs, tous ces gens qui quittent la Défense pour devenir boulanger dans les Pyrénées. Très documenté et accessible. 

Liens et acteurs incontournables 

Les copains de la Drôme 

Le Moulin Digital et Cédille: notre réseau drômois des tiers-lieux. Aussi un espace coworking près de la gare Valence TGV. 

le Chalutier : la Roue participe à ce projet de transformer un ancien centre de convalescence en tiers-lieu. La Baume d'Hostun 

La Cartonnerie, coworking, snack resto, yoga, concerts. Cléon d'Andran 

La Forge Collective, coworking, formations. Valence

Le Cause Toujours, café associatif, resto, espace de vie sociale, ateliers. Valence

Equilivre, librairie solidaire, Portes-les-Valence

8 Fablab, coworking, fablab. Crest 

Valence Atelier Libre, artisanat, repair, concerts, matériauthèque, Valence, Montmeyran

Troquet de Marette, bar associatif, concerts. Chateaudouble

Cafébibliothèque, café ... bibliothèque. Chabrillan 

Gare des Ramières, nature, expos, jardin, culture. Allex

Ils documentent et visitent les tiers-lieux

Nicolas, l'exploration des tiers-lieux culturels

Road-trip des tiers-lieux 

Au tour des communs

En roues libres

Acteurs hors territoire mais immanquables sur les tiers-lieux. 

Coopérative Tiers-lieux : SCIC œuvrant pour les développement des tiers-lieux en Nouvelle Aquitaine. des programmes de formations, de l'accompagnement de porteurs de projet, du conseil aux collectivités, bref un essentiel du milieu! 

la Compagnie des tiers-lieux: pareil mais dans les Hauts-de France

OuiShare, le Lab: on vous conseille la lecture de l'étude Mille-lieux 

Yes We Camp : créateurs de lieux temporaires partout en France.